Fleurs de nos montagnes

Publié le par josie

Gentiane printanière: Dès le mois d'avril, parmi les pelouses jaunies par les rigueurs de l'hiver,

 où s'attardent encore de grandes plaques de neige vieillie, les gentianes printanière épanouissent

soudain leurs corolles au bleu incroyable

.

 

Le perce-neige: Le perce-neige ou clochette d'hiver, est , dans certaines régions de montagne, la

première plante à oser épanouir ses fleurs longtemps avant la fin des rigueurs hivernales.

Le perce-neige est une plante assez rare, localisée surtout dans le Massif Central, ou il affectionne les

 prairies humides, les fôrets d'aulnes et de frênes en bordure des torrents.

 

   Safran printanier (crocus):  C'est très tôt en saison, parfois même dès le mois de février, qu'il faut se

mettre en quête du safran printanier, dont les fleurs blanches ou violettes jaillissent au milieu des

prairies fraîches et des pelouses encore enneigées.

Le safran printanier est assez répandu dans nos montagnes jusqu'à 2500m.

 

 Narcisse des poêtes: Qui ne s'est pas promené un jour de juin dans une prairie fraîche ondulant sous la neige des narcices, et n'a pas respiré au moins une fois leur parfum enivrant, ne sait rien des trésors de la montagne.

 

 Centaurée des montagnes:  Elle ne pourrait guère être confondue qu'avec notre bleuet dont l'écologie est cependant toute différente. C'est une espèce plutôt sylvicoles qui prospère surtout sur les lisières forestières, mais aussi le long des chemins ou des prairies montagnardes.

 

 

Publié dans soumaille

Commenter cet article

chichi 15/11/2005 17:10

cette article est trés beau, car la on voit la nature et des fleurs qui sont trés importantent pour la beauté de la montagne.